Poulet rôti en voyage au Maghreb

 

 

 

 

 

 

Après avoir parcouru l’Europe au premier épisode, notre poulet cosmopolite va se faire rôtir la panse en Afrique du Nord. J’aime beaucoup la cuisine du Maghreb mais dans cet article, nous n’allons pas vraiment parler de recettes habituelles comme les tajines ou le couscous.

La cuisine nord-africaine que je connais le mieux est la cuisine marocaine. Je sais qu’il y a des différences entre les cuisines marocaine, algérienne, tunisienne, libyenne et égyptienne. Il y a même des différences au sein de chaque pays. C’est pourquoi je ne vais pas résumer la cuisine nord-africaine à un seul plat, bien sûr. 🙂

Par contre, mon poulet, lui, va se faire rôtir comme s’il traversait toute la région en 1h au four! Car les épices qu’on trouve dans l’ensemble de l’Afrique du Nord sont assez semblables!

Ce que je cherche à travers cette série de recettes du “Poulet Cosmopolite”, c’est finalement tout simple. Préparer un poulet rôti! C’est-à-dire que je pars du simple poulet rôti, et selon la marinade ou le mélange d’épices, le résultat final nous emmènera autour du monde en moins d’une heure de voyage! C’est fou ce qu’on peut faire avec la cuisine.

 

Poulet rôti version Maghreb

Préparez vos munitions, on va faire pleuvoir les épices! Et c’est ça qui est bon!

Ingrédients

  • Un poulet
  • De l’huile d’olive
  • Un gros oignon
  • Ail : 3-4 gousses
  • Coriandre et persil. Un demi bouquet de chaque fera l’affaire.
  • Un demi citron confit 
  • Sel et poivre
  • Paprika et curcuma : 1 cuillère à café
  • Coriandre moulue, gingembre moulu, cumin : 1/2 cuillère à café
  • Une grosse tomate
  • Des olives vertes
  • Amandes effilées
  • Un peu de jus de citron jaune

 

Préparation

  1. Pour commencer, préchauffez le four à 200°C.
  2. Hachez le persil, la coriandre et l’ail. Gardez quelques feuilles de persil et de coriandre pour la décoration finale.
  3. Dans un récipient, mettez le persil, la coriandre et l’ail et ajoutez le paprika, curcuma, le cumin, la coriandre et le gingembre moulus. Versez-y ensuite environ 5 cuillères à café d’huile d’olive. Le but est de former une pâte plus ou moins liquide qui nous servira de marinade.
  4. Badigeonnez et massez l’ensemble du poulet (intérieur et extérieur) avec cette marinade que vous venez de préparer.
  5. Assaisonnez ensuite le poulet de sel, poivre.
  6. Placez le demi citron confit à l’intérieur du poulet.
  7. Bridez-le (attachez ses pattes) à l’aide de ficelle de cuisine pour qu’il tienne en place pendant la cuisson.
  8. Enfournez le poulet dans un plat allant au four à raison de 15 minutes de cuisson par 500g. On va d’abord cuire le poulet sur un côté pendant un quart d’heure. Ensuite on fait pareil de l’autre côté, et on termine la cuisson sur le dos.
  9. Arrosez de temps en temps le poulet de son jus de cuisson pour qu’il ne s’assèche pas.
  10. Ensuite, coupez grossièrement la tomate et l’oignon.
  11. Au moment ou vous mettez le poulet sur le dos pour la dernière étape de la cuisson, ajoutez la tomate et l’oignon dans le plat.
  12. Arrosez une dernière fois 15 minutes avant la fin et ajoutez les olives et les amandes effilées dans le plat.
  13. Pour terminer, ciselez les dernières feuilles de persil et coriandre qu’il vous restait et ajoutez-les en dernière minute dans le jus de cuisson. Les tomates auront transformé tout ça en une délicieuse sauce. Arrosez d’un filet de jus de citron.
  14. C’est prêt! Bsaha!

PS: Personnellement je ne mange pas le citron confit, je le retire avant de servir. A vous de choisir!

 

Un mot sur les tajines et couscous

La recette de poulet rôti que je vous ai partagée ci-dessus peut très bien être adaptée à la préparation d’un tajine par exemple. La différence, c’est que les tajines sont des genres de ragoûts. La cuisson se fait à l’étouffée, c’est-à-dire que la préparation est couverte et sur un feu doux, de façon à cuire dans sa propre humidité. Traditionnellement, c’est un plat à couvercle conique qui est utilisé. Vous en avez sûrement déjà vu!

tajine
Tajines. Photo de Raphaelle Laf Euille (Flickr).

Pour ce qui est du couscous, la cuisson repose à peu près sur le même principe. Mais celui-ci se prépare dans une couscoussière! C’est-à-dire qu’au dessus de la marmite qui contient le ragoût, on va placer un panier avec de la semoule de blé dur qui va cuire à la vapeur du ragoût! Miam.

Par contre, un rôti cuit à découvert au four. C’est pourquoi il faut l’arroser de temps en temps pour éviter qu’il ne dessèche.

En résumé, ce que j’aime faire, c’est mélanger des techniques et des cultures à travers la cuisine! Le mélange, c’est la vie! 🙂

Si vous avez fait d’autres expériences intéressantes, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires. De même, si vous avez de l’expérience en cuisine d’Afrique du Nord, donnez votre avis! Ça ne peut qu’être plus enrichissant.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.