Comment préparer des moules facilement

Moules “marinière”

Aujourd’hui je m’attaque à un classique. Les “moules-frites” comme on dit chez nous en Belgique. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce ne sont pas des moules frites mais des moules préparées “à la marinière”, accompagnées de frites. C’est une préparation assez simple et qui fait toujours plaisir par où elle passe 🙂

Ingrédients

Moules

Par personne, il faut compter environ 500g de moules. Un peu plus d’un demi litre. Ça paraît peut-être beaucoup, mais certaines d’entre elles ne seront pas utilisables, ou ne s’ouvriront pas à la cuisson.

Donc, pour 2 personnes :

  • 1kg de moules (environ 1,2 L). Les moules de bouchot seraient les plus savoureuses, mais on peut utiliser des moules de Zélande aussi.
  • 25cl de vin blanc. Ça aussi, la quantité varie selon le goût de chacun mais c’est une bonne base, je pense.
  • 1 bouquet de persil plat.
  • 2 échalotes (ou 1 échalote et 1 oignon, selon l’envie).
  • 1 gousse d’ail.
  • 50g de beurre.
  • 1 citron jaune.
  • Une branche de thym et une feuille de laurier, ça fait de mal à personne.
  • Une branche de céleri (et ses feuilles!).

Frites

  • 1 kg de pommes de terre “Bintje”
  • Huile de friture ou, si on a vraiment peur de rien, on remplace l’huile par du blanc de boeuf!

Je consacrerai un article entier sur les pommes de terres, et notamment les frites car elles le méritent. En attendant, concentrons-nous sur cette recette de moules marinière.

 

Préparation

Moules

  1. Nettoyer les moules : il faut les brosser ou les gratter pour éliminer le sable et retirer leur “barbe” avec les doigts. Le byssus ou barbe d’une moule, ce sont des filaments qui lui permettent de s’accrocher. Dans la vie, parfois il faut s’accrocher.
  2. Faire fondre le beurre dans une grande casserole, sans le faire colorer.
  3. Emincer les échalotes, l’ail, et la branche de céleri (pas ses feuilles), et ajouter tout ça au beurre fondant.
  4. Verser le vin blanc et le jus du citron.
  5. Ajouter le thym, la feuille de laurier et les feuilles de céleri et les moules. Porter à ébullition, couvrir et baisser le feu.
  6. Laisser frémir 2-3 minutes à couvert, mais surveiller la cuisson car dès qu’elles sont ouvertes, elles sont prêtes à être consommées!

Frites

  1. Faire chauffer l’huile/la graisse dans une friteuse à 160 degrés.
  2. Eplucher les pommes de terre et les couper en bâtonnets d’environ 0,5 cm de côtés. On ne les rince pas.
  3. Pocher les pommes dans l’huile à 160 degrés. Attention, je ne donne volontairement aucune durée car ça pourrait fausser notre jugement! Une méthode efficace est d’attraper l’une d’entre elles après quelques minutes et la pincer. Si elle s’écrase, c’est cuit! Il faut donc les retirer de l’huile et réserver. Autre chose : il ne faut pas trop remplir le panier de la friteuse car ça empêcherait une bonne cuisson et ça ferait aussi baisser la température de l’huile. Donc il vaut mieux les cuire par “groupe”, et les réserver.
  4. Monter la température de la friteuse à 180 degrés.
  5. Quand la température est atteinte, plonger, de nouveau par groupe, les frites.
  6. Je ne donne à nouveau pas de durée. On doit les surveiller et quand elles sont dorées, on en goûte une sans se brûler. Si elle est bien dorée et bien croquante, on les sort toutes! Et on les étale dans un plat, sur du papier absorbant pour éliminer l’excès de graisse.
  7. On les arrose de sel.
  8. Bon appétit.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.